FAUST – Gounod

Avec son Faust, son oeuvre la plus célèbre et représentée dans le monde, Charles Gounod s’empare du mythe popularisé par Goethe pour s’attacher à l’histoire d’amour et la déchéance de Marguerite. Obsédé par la jeunesse éternelle et frustré par la quête futile du savoir, le docteur Faust vend son âme au diable.
Avec ce grand Opéra à la française, ici la portée philosophique s’amenuise pour laisser la place à l’intériorité de l’action et des sentiments et au grand spectacle, parfois frisant le surnaturel.
Claude Brumachon et Benjamin Lamarche s’inscrivent dans les pas d’illustres chorégraphes fascinés eux aussi par le mythe : Roland Petit (1945), Maurice Béjart (1964 et 1975), George Balanchine (1975), François Verret (1990), Robyn Orlin (2000), Jean-Christophe Maillot (2008) ou encore le chorégraphe roumain Edward Clugt (2018).
Avec cette nouvelle production de l’Opéra de Limoges coproduite par l’Opéra de Vichy, ils choisissent de jouer sur la dualité. Chaque personnage a son double, symbolisant sa part d’ombres et de lumières et l’ambiguïté de ses envies et de ses peurs.
Ils imaginent un Faust schizophrène, une double personnalité psychotique qui amène les personnages à s’immerger dans une pâte d’où ils émergent transformés.
Assurément un temps fort de notre programmation lyrique constitué des forces musicales de l’Opéra de Limoges, déjà acclamées chez nous en 2022 avec le Voyage dans la Lune d’Offenbach, et un plateau de solistes remarquables digne des plus grandes maisons lyriques.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

26 Mar 2023

Lieu

Opéra de Vichy
Revenir en haut de page