Accueil

Notre association, créée en février 2016, a deux objectifs.
Elle permet à des jeunes n’ayant pas accès facilement à ces formes de culture d’assister à un spectacle (musique, art lyrique, danse, théâtre, etc.) à l’Opéra de Vichy.
Avec l’appui des enseignants des lycées et collèges, ils préparent leur visite en classe, et l’AOVi offre les billets et le transport.
L’AOVi accompagne aussi l’action et le rayonnement de l’Opéra de Vichy en soutenant une programmation de qualité.

Enseignants

Vous souhaitez que vos élèves assistent à un spectacle de l’Opéra de Vichy, découvrent ce lieu magnifique et travaillent avec vous sur une œuvre du répertoire ?

Contactez-nous. Nous pouvons vous aider.

Particuliers

Vous aimez l’Opéra de Vichy et sa belle programmation ? Vous voulez soutenir nos actions et partagez avec nous des moments conviviaux et des soirées uniques ?

Rejoignez l’AOVi !

Entreprises

Vous souhaitez soutenir nos actions grâce au mécénat ? Vous aimeriez organiser des soirées d’exception pour vos clients ou salariés ?

Rencontrons-nous pour en parler !


A la une

Origami for live

origami for live

𝙋𝙖𝙧𝙩𝙞𝙘𝙞𝙥𝙚𝙯 𝙖̀ 𝙡𝙖 𝙘𝙧𝙚́𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙’𝙪𝙣𝙚 𝙞𝙣𝙨𝙩𝙖𝙡𝙡𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙖𝙧𝙩𝙞𝙨𝙩𝙞𝙦𝙪𝙚 𝙨𝙤𝙡𝙞𝙙𝙖𝙞𝙧𝙚 𝙚𝙣 𝙨𝙤𝙪𝙩𝙞𝙚𝙣 𝙖𝙪 𝙎𝙖𝙢𝙪 𝙎𝙤𝙘𝙞𝙖𝙡 𝙙𝙚 𝙋𝙖𝙧𝙞𝙨
Vichy Culture s’associe à la Fondation ENGIE, au Palais de Tokyo, et à l’artiste et designer belge Charles Kaisin pour créer une installation artistique immersive et solidaire au profit du Samu Social de Paris.
Pour chaque origami réalisé, 1€ est versé par la Fondation ENGIE pour venir en aide aux plus démunis, fortement touchés par la crise sanitaire. Grâce à l’ensemble des origamis collectés, l’œuvre « Origami for Life » sera exposée au Palais de Tokyo sous la forme d’une surprenante forêt suspendue.

Vous aussi, participez à cette action en déposant vos réalisations au Centre Culturel de Vichy avant le jeudi 25 février 2021. Elles seront ensuite envoyées au Palais de Tokyo.

Les instructions pour le pliage en vidéo sur origamiforlife-fr.


Dans notre agenda…

Pas d'événement actuellement programmé.

La vie de l’AOVi



Revenir en haut de page